Balade en bords de Charente, au mythique Pont Transbordeur

Située au sud de Rochefort, le Pont Transbordeur ferme ses portes pour trois années de travaux… mais pas si vite ! Le site de la maison du Transbordeur redouble d'imagination pour continuer de nous accueillir dans les meilleures conditions !

Un peu d'histoire…

© Solène Boussemart

© Solène Boussemart

Avant 1900, les deux rives de la Charente étaient reliées par un bac, mais les nombreuses difficultés (marées, envasement des rives…) ont mené à une réflexion afin de proposer un meilleur système de traversée qui permettrait la circulation des Hommes, des bêtes et des voitures sans influencer la navigation.

En 1888, les autorités de Rochefort proposent un projet : le Pont Transbordeur de Ferdinand Arnodin. Ce pont est finalement construit en 27 mois entre 1898 et 1900 et inauguré en grandes pompes le 29 juillet 1900.

Le Pont Transbordeur fait alors 66 mètres de haut pour 175 mètres de long (longueur du tablier). La nacelle, elle, mesure 14.60 mètres sur 11.60 mètres et de 1900 à 1967 avait une capacité de 9 voitures et 50 piétons ou 200 piétons seuls.

Dès son ouverture, le monument connaît une forte affluence et rencontre quelques péripéties notamment en 1966 lorsque le célèbre Jacques Demy s'est servi du pont transbordeur pour son film « les Demoiselles de Rochefort ».

Il est également classé Monument Historique 10 années plus tard. C'est en 2003 que le Pont Transbordeur devient véritablement un site touristique notamment grâce à l'ouverture du centre d'interprétation à la Maison du Transbordeur.

Enfin, je ne suis pas là pour vous faire tout l'historique, la Maison du Transbordeur le fera beaucoup mieux que moi au travers de ses panneaux d'interprétations ! ☺

Un centre d'interprétation réinventé

A l'occasion de la fermeture pour trois ans du Pont Transbordeur, la Maison du Transbordeur, elle, redouble d'imagination afin de nous accueillir dans les meilleures conditions possibles.

L'espace est repensé : ludique et numérique ! ☺

© Solène Boussemart

© Solène Boussemart

On retrouve les classiques : panneaux d'interprétations avec des dates clés sur l'historique du site, (Ils faisaient partie de l'ancienne exposition temporaire mais étant très appréciés des visiteurs, les panneaux ont été « recyclés » pour l'exposition permanente.), maquettes du site…

Mais aussi les ludiques, pour intéresser nos petits loups : des maquettes sous forme de « puzzle », un panneau d'interprétation à toucher et tourner, un coin dessin pour exprimer leur créativité…

montage-2-photos

Et enfin du numérique parce qu'on aime être acteur de notre visite : des tablettes numériques parlant des différents ponts sur la Charente aux abords de Rochefort, des ponts transbordeurs en France et enfin une table numérique qui montrent les ponts transbordeurs dans le monde, qui détaillent chaque élément du Pont Transbordeur et qui répond aux principales questions qui ont pu être posées au cours de visites guidées.

montage-5-photos

Des nouveautés 2016, une belle compensation pendant la fermeture du pont !

Deux nouveautés vont venir compenser la fermeture pour trois ans du Pont Transbordeur et donc l'arrêt de la traversée via la nacelle.

Une première animation a été créée à l'intérieur du centre d'interprétation : on peut revivre l'expérience d'une traversée à bord d'une nacelle comme si on y était en vrai ! Tout y est : les belles images en mouvement et la vue sur la Charente, le décor en bois et fer nous donnant l'impression d'être dans la nacelle, le cliquetis métallique en fond sonore ainsi que le doux bruit de l'eau de la Charente qui coule… C'est apaisant, on s'y croirait.

La deuxième chose qui compensera l'arrêt de la traversée en nacelle c'est l'ouverture d'une liaison en passeur entre les deux rives quelques mètres plus loin. Deux pontons sont en construction ainsi qu'un belvédère ! Ils seront ouverts en juillet 2016, les tarifs seront les mêmes que pour le pont et a priori les horaires seront sensiblement les mêmes également.

© Solène Boussemart

© Solène Boussemart

 

Des animations habituelles et d'autres, nouvelles

D'abord, vous pourrez retrouver comme chaque année les classiques visites guidées tout au long de la saison. Vous retrouverez également les visites théâtralisées les jeudis de juin à septembre. Partez à la rencontre de personnages hauts en couleurs, vivez à leur époque et au rythme de leur vie pendant 1h30 et finissez cette belle visite autour d'une collation.

Ensuite nouveauté pour l'été 2016 : le Sentier des Guetteurs. Autour du Pont Transbordeur sur les rives d'Echillais et de Rochefort, découvrez un panorama unique sur le Grand Site de l'Estuaire de la Charente, les secrets du pont et de son page.

Enfin, en août, assistez à une création d'une sculpture sur le site. Un tailleur de pierre des Lapidiales viendra sculpter le buste de Ferdinand Arnodin.

© Solène Boussemart

© Solène Boussemart

En bref…

Le Pont Transbordeur ferme pour 3 ans de rénovation mais le visiteur est loin d'être délaissé !

J'ai vraiment apprécié le centre d'interprétation qui même s'il est petit propose de nombreuses animations différentes ! Les nouveautés proposées « en compensation » sont vraiment sympas, j'ai d'ailleurs vraiment hâte de tester celles qui n'étaient pas fini lors de ma venue.

Donc en bref, j'y cours ! D'autant plus pour la sérénité du cadre. Moi qui habite à La Rochelle, au mois de juin les touristes commencent à affluer et me retrouver dans ce cadre paisible fût un vrai moment de bonheur ! ☺ Petit plus pour Julie, guide sur le site, qui est très sympathique et qui répond à toutes nos questions ! ☺

Quelques informations pratiques :

Le site de la Maison Transbordeur est ouvert et accessible gratuitement ! En revanche, les traversées et visites guidées et théâtralisées sont payantes (mais peu coûteuses !).

Le site est accessible à tous les types de handicaps, il est d'ailleurs labellisé !

Vous pouvez facilement prendre une journée pour vous balader dans le coin, commencer la matinée par une visite du site le Maison du Transbordeur, pique-nique en bord de Charente, balade en bord de Charente puis coupler l'après-midi avec une visite au Lapidiales à Port d'Envaux qui est également accessible gratuitement (vous visiterez une carrière de pierre avec des sculptures en bas-relief).

Enfin, le site de la Maison du transbordeur est sur la route de la Vélodyssée !

Vous pouvez retrouver toutes les informations nécessaires à l'organisation de votre visite sur le site de la Maison du Transbordeur.